Le Vortex Temporum d’Anne-Teresa de Keersmaeker

Cette année, le Festival d’Automne consacre un portrait à la chorégraphe Anne-Teresa de Keersmaeker, et parmi les spectacles proposés dans cette grande rétrospective, Vortex Temporum, créé à la Ruhrtriennale il y a maintenant quelques années, a été accueilli par la MC93 pour trois représentations exceptionnelles.

Crédits photo: Anne Van Aerschott

Il y a une certaine âpreté dans les spectacles d’Anne-Teresa de Keersmaeker, une forme de sévérité parfois pourrait-on dire. Nous avions parlé de Golden Hours, son adaptation de Shakespeare, il y a de ça quelques années, et l’aridité de la proposition avait semblé prendre le dessus malgré une exigence somme toute fascinante. Mais cette ascèse que cultive la chorégraphe dans son esthétique donne parfois lieu à des moments d’une grâce intense, et force est de reconnaître que Vortex Temporum était de ceux-ci. Le spectacle, créé avec l’ensemble de musique contemporaine Ictus, allie le geste au son afin de laisser voir les circonvolutions de la musique par le corps des danseurs.

Le geste vient traduire la musique comme pour donner une autre parole, comme pour dire à travers un autre langage. Danseuses et danseurs dessinent des cercles au sol, leitmotiv du travail d’Anne-Teresa de Keersmaeker, tournent et tourbillonnent, faisant sonner leurs gestes au rythme de la musique sans pour autant que celle-ci ne soit qu’une béquille. Il y a là un geste plus fort semble-t-il, une co-création dont la majesté s’anime dans le regard des interprètes pleins d’une morgue gracieuse. Vortex Temporum porte bien son nom, et on sort avec le sentiment d’avoir assisté à un instant envoûtant, presque décalé du temps, comme si ce dernier une heure durant s’était coupé de toute linéarité, se transformant en un bloc dans lequel s’incarnaient avec une intense opiniâtreté le mouvement de la musique et le son des corps.

Bertrand Brie

Written By
More from artichaut

The Riot Club – Lone Scherfig

The Riot Club de Lone Scherfig 4 / 5 artichauts Lone Scherfig,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *