Boys don’t cry, virilités sacrifiées

Après avoir tourné L’Âge Libre l’an dernier à Avignon, puis au Théâtre de la Reine Blanche à Paris, la Compagnie Avant l’Aube revient sur les planches avignonnaises avec son triptyque féminin/masculin. Nous vous avons déjà évoqué leur nouvelle création, Ground Zero, mais dans Boys don’t cry, ce n’est pas le groupe de filles habituel que nous retrouvons mais bien quatre hommes qui mettent leur virilité sur le tapis l’espace d’une heure trente. Quatre hommes à la fois normaux, marginaux, fascinants, et dégoûtants, deux gigolos, un escort, et un accro au porno.

Simon se prostitue auprès de son unique cliente, Caroline, un banquier sortant d’HEC fait de ses clientes les demandeuses d’un marché, et fait monter les enchères en maniant habilement les mécanismes économiques les plus basiques. L’un est un jeune lycéen qui accompagne une cinquantenaire à l’Opéra, l’autre est une sorte de pornographe-martyr accroché à ses applications et aux vidéos qu’il trouve sur internet. Tous sont des exemples, à leur façon, de cette virilité qui met l’héroïsme en berne. Tous sont dépendants d’une humanité déconnectée, brisée, malgré les apparences de puissance de certaines et certains.

maxresdefault

Ces quatre comédiens polymorphes incarnent à merveille ces êtres qui exercent une indéniable répulsion dans l’affirmation virile d’eux-mêmes, dans la manière dont ils assument les actes les plus abjects. Ils changent parfois de peau, passant de celle d’un gigolo, à celle d’une femme de 52 ans, mais servent parfaitement le texte de Jean-Gabriel Vidal. La mise en scène de Maya Ernest va à l’essentiel, toute en sobriété, ponctuée d’intermèdes quasi-lyriques faisant des interprètes des sacrifiés de leur propre humanité. Une réussite.

Bertrand Brie

Tous les soirs à 21h45 au Théâtre des Barriques

Written By
More from artichaut

Elle l’adore – Jeanne Herry

Elle l’adore, de Jeanne Herry Et même l’enfer c’est pas grand-chose 2,5...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *