Tu veux des places pour BUVETTE ? – 07.11 – ESPACE B

buvette marie taillefer

Si t’as envie de t’enivrer au concert de BUVETTE, L’Artichaut te fait gagner tes places pour cette échappée cosmique aux accents alcooliques. Buvette c’est un des piliers de bar du label Pan European Recording (home of Flavien Berger entre autres). Buvette c’est cet artiste que t’arrives pas à caser, ce gars suisse qui t’emmène dans le cosmos électronique où il fait couler une pop démembrée à la géométrie chromatique et aux scintillements psychédiques.

Putain toi non plus t’as rien compris ? Normal, Buvette, il faut le voir pour y croire.

Viens-donc samedi 7 novembre à l’Espace B. En plus, il a dit qu’il jouerait des morceaux du nouvel album qu’il vient d’enregistrer.

2×1 places à gagner ! Envoie ton mail de vieux déglingo à artichautbda@gmail.com

Buvette a d’ailleurs concocté une playlist chanmée spécialement pour L’Artichaut. Du coup MERCI et ENJOY

 

Black Dice « Schwip Schwap »

Black Dice est un trio new-yorkais de musique rythmique, distordue super intense. Ce morceau est plus ambiant et ne représente pas rééllement leur oeuvre générale. Le reste de leur musique est très rythmé et brut. Je les ai vus pour la première fois au Cargo à Londres, en 2008, je crois. Le volume était extrêmement fort, comme souvent là-bas et ce concert m’a vraiment marqué. Quelques années plus tard, j’ai eu l’honneur de faire leur première partie en Suisse.

LL Cool J « I Need Love »


Pur tube. Il y a vraiment peu d’éléments dans ce morceau et ça fonctionne tellement bien. Tout est à sa place. Avez-vous aussi des images riche en velours bleutés, comme un clip instantané qui vous apparaissent? Le souffle chaud fait fondre la glace.
Curtis Mayfield « Underground »


C’est magnifiquement bien fait, tout est dans la retenue. La voix est géniale. Sur le 2ème album de Curtis, sorti en 1971.

Tomaga « Days Like They Were Before »


Duo anglais, Tomaga créent avec une batterie, une basse une poêle, un vibraphone ou un Korg MS20, une musique allant du jazz minimal vers des choses plus tribales ou industrielles. Ils possèdent un univers sonore particulièrement large et vous sont vivement recommandés en concert.

Clube da Esquina « Saidas e Banderas no2 » 


Collectif brésilien rassemblant, Lo Borges, Milton Nasciamento, Beto Guedes et une demi-douzaine d’autres membres au début des années 1970. Ils ont sorti le disque éponyme en 1972.

Lee Perry « Come Along »


Pendant quelques mois, je mettais ce morceau à la fin de mes concerts. J’admire infiniment Lee Perry. Il est le père de tellement de genres musicaux, qui dépassent largement le reggae ou le dub. Il a inventé beaucoup de choses, dans des conditions tellement sommaires. Demain encore des gens essaieront de le copier, en vain. La formule se trouve dans son coeur.

Léo Brouwer « Danza del Altiplano »


Brouwer est un guitariste classique cubain. Ce morceau a été composé en 1962. Je l’ai découvert car un ami l’a joué au mariage d’un ami. C’est une bonne manière de terminer.

 

INFOS

Espace B, BUVETTE + BEAUTY CAMP, 16 rue Barbanègre, 75019 Paris, métro Corentin Cariou, 6€ – 8€

Leave a Reply