Séries et Masculinité. L’enquête de Pop Culture Detective sur Youtube.

Pop culture detective serait-elle une chaine YouTube féministe pour les garçons ?

Si on l’associe plus souvent aux femmes pour des raisons évidentes, le féminisme cherche à questionner et redéfinir les normes sociales pour plus d’égalité entre les individus. Donc il sert également aux hommes, notamment dans leur relation avec la masculinité.

Jonathan McIntosh est un vidéaste américain qui réalise sur sa chaine Pop culture detective, des vidéos explicatives (video essays) sur la culture populaire en intersectionnant politique, masculinité et divertissement. Chaque vidéo est une observation sur la représentation de la masculinité, à savoir la façon dont les séries, les films et les jeux vidéo façonnent leurs personnages masculins. Certaines séries arrivent à créer une représentation moins stéréotypée, et des situations qui remettent en cause la masculinité. D’une certaines manières elles la redéfinissent. D’autres au contraire, se bornent vers une misogynie obstinée, explicite ou implicite. Ces dernières, parfois très cultes, ont façonné notre culture série (Friends, How I met your mother, mon oncle Charlie etc ..) et sont, encore en 2017, bien nombreuses.

Généralement le message que renvoie la culture pop aux garçons sur leur rapport avec leur « manhood » est limité, obsolète et parfois dérangeant. Si la violence physique est le premier élément qui nous vient à l’esprit, on n’a pas idée à quel point le symbolisme puisse avoir encore plus d’impact.

J’ai découverts Pop Culture Detective avec une vidéo sur The Big Bang Theory, une série qui – sans que je la suive vraiment – m’a souvent fait rire mais aussi lever les yeux au ciel. Il est vrai que l’humour proféré est particulièrement misogyne si on observe bien (et oui … désolé à tous les fans qui tente, comme moi, de prendre la route de la déconstruction). Dégradant pour les femmes et agressif pour les hommes « anormals » – ici ceux qui manifestent d’un manque de masculinité classique (au sein même du monde geek).

 

L’initiation à la maturité masculine chez les garçons passe souvent via le combat ou le sexe. C’est un code récurrent de la culture populaire. Pour autant le domaine du divertissement tend, avec plus ou moins de mal, à réparer à peu ce qu’il a causé. Soit par un rééquilibrage des forces (des personnages mais aussi des réalisatrices et scénaristes de plus en plus présentes). Mais cela ne suffit pas. Si on n’essaie de représenter plus de femmes fortes, libres et présentes, l’éducation, ou la rééducation des garçons par rapport à leur place dans la société, ne suit pas. Enfin, il y a quelques initiateurs du mouvement.

La série animée Steven Universe et le sujet de l’une des vidéos de Jonathan McIntosh. Il explique très bien comment cette série arrive à représenter un être humain, qui se trouve (à première vue) être un garçon mais que sa façon d’être se détache de l’idée habituelle qu’on se fait des héros masculins. Ce n’est pas un anti héro, loin de là, et jamais la série suppose que sa sensibilité doit être moquée (au contraire d’une série comme The Big Bang Theory). Le symbolisme autour de la série est fort et introduit les questions des émotions, de l’identité de genre, de la tolérance etc. Steven Univers, premier cartoon réalisé par une femme, cherche briser les clichés du petit garçon super-hero qui utilise la force. Steven a un pouvoir défensif et de guérisseur, des rôles plus souvent secondaires et/ou genrés. Un personnage comme Steven a la capacité de changer la vision que peuvent se faire les garçons de l’héro. En plus, même à 25 ans c’est appréciable de regarder la série !

Selon ses propres mots, Jonathan McIntosh cherche à « entamer une conversation sur comment, nous, en tant que société, pouvons arriver à créer une forme de masculinité plus constructive, coopérative et emphatique”. Autant vous dire qu’il a pas mal de détracteurs.

Ps : il était coproducteur de la web série Trope vs woman, sur la place des personnages féminins dans les jeux vidéo, de Feminist Frequency, autre chaine YouTube consacrée à ?

Pauline Blanc

 

Written By
More from artichaut

Dans mes Oreilles #1: « Barrocco Tellier »

Barroco Tellier Le Début de son Nouvel album sonne comme une invention...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *