Portrait d’un « Grand Photographe » II : Helmut Newton

teaser_fo_newton_work_top_1208141150_id_598882

« Dans la série des mecs qui inventent tout et ne laissent quasi rien en pâture à leurs successeurs, on connaissait Dieu, Gutemberg et Elvis. Il y a Helmut Newton, aussi. »

helmut-newton-a-scene-from-pina-bauschs-ballet-1983-yatzer-1

« De père juif allemand et de mère américaine, le jeune Helmut suit ses études à Berlin, puis à l’École américaine de Berlin. Il s’intéresse très tôt à la photographie et, dès 1936, devient l’élève de la photographe allemande Else Simon, dite « Yva », à qui il doit son style de photographie. Il quitte l’Allemagne nazie en 1938 : après avoir travaillé pendant un temps à Singapour, il émigre en Australie. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il rejoint l’armée australienne.

helmut_newton_hinter_of_akt
Après la guerre, il travaille comme photographe en indépendant, en réalisant des photos de mode ainsi que des travaux pour le magazine Playboy. À la fin des année 50, il se concentre davantage sur les clichés de mode. »

Photography_Elsa_Peretti_New_York_1975_by_Helmut_Newton_edited-1

helmut-newton

« Connu pour ses photographies de mode et de nus féminins », Helmut Newton est sans doute l’un des photographes les plus talentueux mais aussi les plus dérangeants du XXème siècle.

«Je suis très attiré par le mauvais goût, plus excitant que le prétendu bon goût, qui n’est que la normalisation du regard » Eh oui, Helmut c’est quelqu’un qui choque et dérange, qui ne recule ni devant les tabous, ni devant les critiques.

helmut-newton-6-e1359367503467_original

Banaliser le pornochic, mettre en scène des bourgeoises nues au bord d’une piscine, imposer des photographies limite SM aux visiteurs médusés hésitant entre rire et effroi, voilà une partie de l’œuvre de Newton, entre fantaisie et provocation, violence et érotisme, souvent à la limite du vulgaire, toujours saisissante, toujours magnifique.

Two-pairs-of-legs-helmut-newton

Que dire d’autre sur Helmut ? Ah oui, c’est un homme bien entouré. Il épouse la talentueuse Alice Springs, et « ses modèles ne sont autres que Catherine Deneuve, Grace Jones, Kate Moss, Monica Bellucci ou encore Claudia Schiffer » à travers lesquels il fait ressortir l’érotisme, mais aussi la violence sous-jacente qu’il perçoit dans le monde de la mode.

012_Monica_Belluci_Helmut_Newton

Enfin, Helmut Newton, c’est un artiste reconnu. « Travaux publiés dans Vogue, Grand prix national de la photographie, Chevalier de l’ordre des arts et des lettres en France, détenteur de la Grande Croix du mérite allemand… il enchaîne les distinctions et expose dans les plus grandes galeries. »

onassis-cultural-center-helmut-newton-yatzer-5

Son exposition au Grand Palais de l’année dernière n’étant malheureusement plus d’actualité, je recommande vivement la Fondation Helmut Newton aux chanceux qui vont à Berlin pour les vacances.

Laure Gutierrez

Leave a Reply