Place du marché de l’Art // 18-04: Le Festival de Cannes

Au-delà du trio glamour, strass et paillettes, le Festival de Cannes est une institution du cinéma mondial. Il est une synthèse d’un Sundance tombé dans le pathétique de par ses prises de risques excessives et d’une cérémonie des Oscars chaque année trop attendue et réduite à un show du tout Hollywood.

Le festival de Cannes, depuis l’arrivée de Thierry Frémaux, d’avantage, ne pèche pas par orgueil et s’équilibre entre piliers du cinéma et avant-garde de par la dualité de la sélection officielle et Un Certain Regard.

Cette année encore, le festival nous montre le supplément d’âme qui fait l’institution. Dévoilée hier, la sélection du festival ne surprend pas mais rassemble un certain nombre de qualités. La présence de Jean Luc Godard, Hazanavicius ou des Frères Dardennes aux cotés du jeune prodige turc Nuri Bilge Ceylan est le témoignage d’une grande constance dans la programmation de ces dernières années mais aussi un gage de qualité.

La sélection Un Certain Regard du festival est toujours un tremplin pour les jeunes réalisateurs talentueux. L’équipe de Thierry Frémaux prend chaque année de gros risques pour la séléction, on se rappellera de Tore Tanzt de Katrin Gebbe, notre gros coup de coeur cannois en 2013 aux cotés de Death March de Adolfo Alix, un choc émotionnel traumatisant.

Xavier Dolan est un produit de cette sélection. Son film magistral Laurence Anyways n’avait pas été retenu pour la selection officielle, au grand dam de Xavier Dolan et de Jean Michel Frodon, le critique mythique des Cahiers du Cinéma. Cette année, Dolan présentera Mommy, son dernier film sur les relations maternelles, sujet de prédilection du jeune Quebecois. Prolixe, Xavier Dolan est déjà en préparation de son 6e film, une production américaine. Nous aimons Dolan et Cannes visiblement aussi.

L’Artichaut sera cette année au festival pour vous faire suivre de l’intérieur la compétition.

Cannes 2014

Cannes 2014 official poster

 

 

Leave a Reply