Off, portraits poétiques

off003

Sous le chapiteau installé sur l’île Piot, on retrouve Midi-Pyrénées fait son cirque. Parmi les quelques spectacles proposés, Off de la Compagnie Kiaï était déjà passé au festival Haute Tension de la Villette et s’installe à Avignon le temps du festival.

Avis : 3,5 sur 5

off008

Daniel Michelon

Le spectacle commence avec une femme qui commence à s’agiter autour de sa table de travail alors même qu’elle était en train d’écrire. Les cinq circassiens – ou plus précisément, un acrobate, un clown, un équilibriste, une contorsionniste et un danseur hip-hop –  vont progressivement prendre possession des divers éléments scéniques qu’ils ont disposés : trampoline, armoire, poubelle, lampes… cinq marginaux qui s’amusent comme dans une cour de récréation. Cinq portraits d’où se dégage une personnalité toute particulière.

off004

Daniel Michelon

Une certaine poésie se dégage d’Off, un bel esprit de troupe, et une générosité. Cette bonne humeur est communicative, mais il manque quelque chose pour que s’en dégage une véritable alchimie. Le spectacle manque de cohérence, on ne s’y retrouve pas toujours. Il y a de belles séquences, de belles images, quelques fulgurances, mais ce manque de cohésion empêche la magie d’opérer. On prend cela dit un plaisir certain à voir Off, un beau spectacle où règnent générosité et poésie.

Bertrand Brie

Leave a Reply