Dans mes Oreilles #5 : MØ, Reine des glaces

MØ (muh, mau, mooh, tu prononces comme tu veux, elle s’en fout il parait) vient de sortir son premier album, No Mythologies to Follow, soit une vingtaine de titres qui oscillent entre pop lancinante et électro joviale.

MØ, c’est Karen Marie Ørsted, une Danoise survoltée de 25 ans, qui chante en anglais parce qu’elle est fan des Spice Girls (tu peux écouter sa sympathique reprise du geurlzband ici), qui fait tourner ses fans dans ses clips et est accessoirement la protégée de Diplo (le DJ et producteur derrière les platines de Major Lazer), avec qui elle a collaboré pour le titre « XXX 88 ».

MØ jongle entre des rythmes électros délurés, légers, parfois un peu exotiques, parfois accompagnés de trompettes (« Don’t Wanna Dance », « XXX 88 »), ultra rafraîchissants, et des mélodies plus lentes, plus sombres, qui parlent de rupture (« Never Wanna Know », « Dust is Gone ») sans jamais tomber dans une tristesse insipide. Car oui, MØ vient de là où il fait froid mais transmet sa grâce électrique à quiconque l’écoute, et donne franchement des envies de chill-sous-le-soleil (« Waste of Time ») ou de sautillements gais et compulsifs au rythme des titres juvéniles comme « Walk This Way » ou « Glass » (dans lequel le refrain demande “why do everyone have to grow old?”). « No Mythologies to Follow » évoque à la fois les histoires d’amour d’ado, la fin des vacances d’été, les nuits sombres et agitées.

MØ nous livre un album aux refrains ou aux rythmes entêtants (notamment avec les délicieux « Fire Rides », « No mythologies to Follow » et le magnétique « Red in the Grey »), alliant mélodies et paroles ambitieuses, où on laisse volontiers sa voix (qui rappelle par moment Lana del Rey) nous bercer, avec des titres plus légers et naïfs (« XXX 88 »).
No mythologies to follow fait sortir MØ de l’underground – elle s’est faite connaître avec Mor, un duo féministe, punk et allumé – pour l’amener vers une notoriété bien méritée (d’ailleurs, son concert à La Maroquinerie lundi 24 mars est complet).

 

No Mythologies to Follow est sorti le 7 mars chez Chess Club/RCA Victor. Ecouter sur Deezer.

Juliette P.

Written By
More from artichaut

Dans mes Oreilles #1: « Barrocco Tellier »

Barroco Tellier Le Début de son Nouvel album sonne comme une invention...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *