Manifeste – Petite bouffe et grand Art ( Ou quand L’Artichaut passe à table. )

Rebecca Ruetten - " Morceaux Contemporains "

Ainsi il semblerait que l’Artichaut lance une rubrique «  gastronomie », «  art de la table », «  bien manger ». Pourquoi ?

       Commençons par le commencement, à l’Artichaut, on aime l’art(ichaut, vous l’avez.). Ainsi, cette rubrique est née du rapprochement qu’on a fait entre la culture et la bouffetance.. C’est osé, certes, mais on n’est pas les premiers. L’art a toujours fait sa petite cuisine : si on y réfléchit les peintures rupestres c’est surtout «  des Hommes et du Gibier » . La nourriture et la table ont toujours été représentées dans toutes les formes d’art, de multiples manières et pour de multiples raisons. L’une des plus importante étant leur force évocatrice.

     Au delà de ces ( nombreux ) liens directs, on ne peut pas vraiment nier que les repas ont tôt fait de se transformer en « tranches de vie ». Un diner romantique, les sushis post-exam, la pièce de bœuf de chez maman, le grec de 4h du matin, la recette secrète de ton papi, les pâtes inégalement cuites entre le cours de 19h15 et le before… Tout ça ce sont des moments qui restent, des émotions qu’on collectionne comme ces citations qu’on garde en tête ou ces tableaux qu’on peut revoir en fermant les yeux. Bref, manger c’est un acte social et pourtant souvent introspectif ( comme quand Proust mange une madeleine, oui c’était attendu,). C’est cette universalité et cette diversité qui permet à la cuisine dans l’art et dans la vie d’être à la fois un vecteur et un porteur de sens.

  Hédonisme, Dolce Vita, Eudémonisme, même l’acceptation moderne de l’épicurisme semblent chercher à nous offrir une caution intellectuelle pour nous embaffrer sans complexes.

    Loin d’énoncer une morale, notre idée à nous, dans cette rubrique ( comme dans tout l’artichaut d’ailleurs ) c’est de vous donner envie de sortir, seul ou non, de découvrir, de créer et surtout d’aller toujours à la rencontre de choses nouvelles, de belles choses, de bonnes choses.

Mangeaillement votre.

( J’aurais bien mis bon Appétit, mais c’est pas une recette sur un blog et de toute façon je sais pas cuisiner et puis comme j’ai mis un bon gros burger dégoulinant en illustration vous êtes peut être en amphi, affamés et du coup ce serait cruel )

Comments

Leave a Reply