Liu Tao : la Chine mise à nu

« Ensauvager le monde », c’est le nom donné à la nouvelle exposition organisée par la Galerie Folia. Y sont présentées des œuvres tirées des trois collections principales du talentueux photographe chinois Liu Tao : A Weak Road, Shanghai Tian Wai et Hungry Beijing. Deux d’entre elles ont été primées : la première par la Shanghaï Youth Biennale en 2013 et la seconde par la Bourse du Talent en 2016.

On pourrait presque qualifier Liu Tao de « photojournaliste ». Un reporter atypique avec une grande sensibilité artistique. Il semble avoir hérité de l’engagement des photographes performateurs du Beijing East Village, une communauté d’artistes marginaux des années 1900. Ceux-ci ancraient leur travail dans la réalité choquante des quartiers chinois miséreux.

Les personnages habitant les photographies de Liu Tao assistent à la mutation déconcertante de la Chine, ce grand pays partagé entre son histoire et une modernité déjà dépassée.

A la nudité primitive de ces individus solitaires s’opposent avec crudité les buildings jaillissant du cœur de Beijing. Ils contemplent de loin ces vastes espaces, avec mélancolie peut-être. Certains semblent vouloir ne plus en bouger, s’endormir dans les sentiers de boue ou les zones sauvages que l’extension des villes a épargnées… pour le moment.

Hungry Beijing n°10 © Liu Tao
Hungry Beijing n°10 © Liu Tao

Incarnent-ils la nostalgie d’une époque révolue, le désir de retour aux sources ? Ou au contraire, observent-ils avec fascination cet environnement changeant mais plein de promesses ?

Les photographies de Liu Tao sont souvent imprégnées d’un onirisme bien particulier. Comme si ces édifices en ruines ou ces espaces stériles étaient la promesse d’un rêve naissant, l’assurance d’un renouveau libérateur.

Liu Tao est également un « street photographer ». Il fige des situations insolites, saisit les expressions naissantes sur les visages des passants. En plus de composer des portraits individuels, il rend intelligible visuellement la complexité des rapports humains. Il interroge la place de ces corps tantôt fugitifs, tantôt lambins, au sein de leur environnement. Le rapport à l’autre, à la nature, au béton, sont au cœur de son questionnement et de sa démarche photographique.

hanghai Tian Wai n°11 - 2014. © Liu Tao
Shanghai Tian Wai n°11 – 2014. © Liu Tao

Liu Tao est véritablement un photographe atypique, dont la pratique se situe à mi-chemin entre le documentaire et l’art purement esthétique.

Galerie Folia - 13 rue de l'Abbaye, 75006
Entrée Libre
www.galerie-folia.fr
3 février - 30 mars 2017
Written By
More from artichaut

Dans mes Oreilles #1: « Barrocco Tellier »

Barroco Tellier Le Début de son Nouvel album sonne comme une invention...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *