Life feels good, une autre voie à la Semaine du Cinéma

affiche

Chce się żyć / Life feels good de Maciej Pieprzyca
Une autre voie – Critique de Natalia Foresti
4 / 5 Artichauts
17/02 à 17h en Jean Moulin

Chce się żyć / Life feels good, « on veut vivre », retrace l’histoire de Mateusz, diagnostiqué dans les années 1980 en Pologne de retard mental et considéré dans l’incapacité de communiquer avec autrui. Ses parents refusent toutefois de le placer dans un institut et l’entourent de leur mieux pour lui offrir une vie normale. Cette situation perdure jusqu’à ce que des complications le conduisent à être interné.
Néanmoins Mateusz comprend le monde qui l’entoure et ses pensées mènent le film. Profondément blessé dans l’enfance d’avoir été comparé à un chien qui salive et surtout à une plante se traînant au sol, il fait de sa vie un combat par lequel il montre à autrui qu’il est un individu complet.

Life_Feels_Good

Avec ceux qui sont attentifs il crée un autre mode de communication qui contourne les mots, permettant de tisser des liens forts avec plusieurs personnes qu’il rencontre. Le film est rythmé par des chapitres, tels que « ça va bien », « homme », qui actent des moments importants et les progrès accomplis par Mateusz.

Véritable ode à la vie, l’œuvre de Maciej Pieprzyca se trouve être une fabuleuse aventure à l’intelligence certaine et une délicatesse propre au regard du protagoniste. Le héros réagit ainsi à la conquête spatiale, à l’installation d’un premier téléphone et à la chute du régime communiste polonais malgré l’inattention de ses proches à ses émotions.
L’enjeu est enfin existentiel puisque pour se sentir humain il en va d’une nécessité vitale d’être traité par ses semblables comme un égal. L’expression et l’existence sont donc à l’honneur, donnant ainsi à Chce się żyć le mérite de décaler notre regard sur les relations humaines et de porter notre attention sur la grâce d’une vie perçue sans voix pour l’extérioriser.

Leave a Reply