Le doute, S. K. Tremayne

©Babelio

Pour vous, l’Artichaut revient chaque semaine sur les sorties littéraires du moment. Aujourd’hui, on analyse Le Doute, de S. K. Tremayne.

Les + :

  • Un drame psychologique glaçant
  • Une intrigue extrêmement bien construire
  • Un thème intriguant et fascinant
  • Les paysages écossais

Le – :

  • Une fin décevante qui sape l’intensité de l’intrigue

Verdict : 4,5 artichauts sur 5.

L’écrivain de polar britannique S.K Tremayne, nous plonge avec son nouveau roman, dans une intrigue familiale à glacer le sang. L’une des jumelles des Moorcroft est morte mais laquelle ?

Suite à la mort accidentelle d’une de leurs jumelles, les Moorcroft décident de quitter Londres afin de s’installer sur l’île écossaise Eilean Torran, dont Angus a hérité. Le comportement de leur fille devient de plus en plus étrange, elle ne cesse d’affirmer qu’elle est en réalité sa sœur décédée, ce comportement déroutant s’amplifie avec leur emménagement sur l’île.

Dans une intrigue excessivement bien construite autour du thème fascinant et terriblement troublant qu’est la gémellité, Tremayne nous entraine dans un drame psychologique d’une force impressionnante. Lorsque ni le miroir ni vous-même n’êtes en mesure de dire à votre fille laquelle des deux elle est, tout peut basculer. Que s’est-il réellement passé ce jour-là ?

La folie qui s’empare peu à peu des éléments s’insinue doucement mais sûrement chez les personnages, le lecteur a alors face à lui un univers familial qui tombe en lambeaux à l’image du cottage dans lequel la famille a emménagé. La méfiance et le doute prennent place au cœur du cercle familial.

S’il s’agit d’un excellent polar, il ne laisse pas de côté la beauté des paysages écossais, reflétant à la perfection l’état d’esprit des personnages. Cette beauté énigmatique et fascinante est sans cesse présente, comme un écho à la gémellité.

Le bémol de ce livre reste la fin. Cette dernière casse l’intensité présente jusque-là. Les événements des dernières pages du livre s’enchainent à une grande vitesse, et le point final qui vient clore ce roman époustouflant est quelque peu décevant par rapport à la virtuosité du reste de l’ouvrage.

Le Doute, S .K Tremayne, paru le 2 septembre 2015, Les Presses de la Cité, 285 pages, 14,99€

Cyrielle Croison

 

Leave a Reply