Joe Bel, la voix à suivre!

joe bel 1

Hit the Road sorti le 9 mars par le label indépendant Archipel
Nouvel EP de Joe Bel – Chronique (Interview à venir)

Pour Joe Bel, cette année sera celle du succès. Depuis ses débuts à Lyon il y a quelques années, on sait qu’il va se passer quelque chose, que l’heure venue, l’artiste sortira de sa coquille. Quel bonheur de la voir ne pas se précipiter, de construire sa voie pas à pas, de privilégier la qualité et la musique.

joe bel

J’ai pris mon mal en patience et attends sagement depuis trois ans. Je guette les nouveautés, j’écume les live en salle ou sur youtube et depuis le début de l’année je la vois enfin monter en puissance sur France Inter et autres radios/télé/journaux. Aucune fierté d’avoir été en avance sur eux, juste envie d’en écouter plus, toujours plus.

Petite présentation de la demoiselle pour les non-initiés :
Elle abandonne assez tôt ses études d’histoire de l’art pour se consacrer à la musique. Autodidacte inspirée, cette grenobloise d’origine fait ses premiers pas sur scène dans la région Rhône-Alpes avant de se faire remarquer par Asaf Avidan qui lui propose les premières parties de sa tournée d’Europe 2013. Sa voix grave, douce, parfois un peu éraillée mais toujours pleine de nuances nous fait oublier que très peu de titres sont en écoute. Son premier EP, In the City, est tout simplement charmant, boisé par des guitares acoustiques, quelques percussions et parfois des arrangements plus électriques. C’est un peu de blues, un peu de soul et beaucoup de vie et d’émotions. Les live sont magiques, à la fois pleins d’énergie et de douceur. On aime Joe Bel peu importe la formation qui l’accompagne, duo guitare voix ou arrangements plus complexes.

Alors après trois ans d’attente, le voici enfin : un nouvel EP, Hit the Road, sorti le 9 mars. Quatre titres. C’est peu. Alors dès leur réception, on sait qu’il va falloir les savourer. C’est presque trop peu puisque deux des chansons sont assez « vieilles » : Lonely as I am et Stronger.

Après écoute, on comprend mieux pourquoi les deux titres sont sur le disque. Réarrangés, les morceaux offrent une diversité sonore telle qu’ils sont totalement différents des versions plus intimistes dont on avait l’habitude. Le résultat donne l’impression qu’ils sont arrivés à maturité absolue. La production est irréprochable et prouve définitivement l’entrée de l’artiste dans la cour des grands : elle est bel et bien sortie de son cocon acoustique pour prendre plus d’ampleur et de complexité.

La vitalité de Hit the Road, découverte sur un live filmé, nous avait subjugués. En studio, la chanson est plus planante, plus travaillée et parfois un peu moins spontanée sans être pour autant décevante. La chanson suivante, la ballade A While (Free), fait tout oublier. C’est une perle de douceur, apaisante et pleine d’espoir. On retrouve la guitare acoustique et la voix vibrante qui nous ont fait frissonner à l’écoute des premières chansons de Joe Bel il y a quelques années.

A partir de là, une conclusion s’impose, on a ici un disque court, certes, mais complètement abouti et très touchant. De beaux horizons se dessinent pour Joe Bel !

Elle sera en concert le 17 mars à la Maroquinerie en première partie de Igit.
Interview à venir sur l’Artichaut!

Son EP est disponible ici
iTunes : http://apple.co/1Daognp
Deezer : http://bit.ly/1zyUIgk
(Maison de disque Archipel)

Mathilde Dumazet

Leave a Reply